ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Bourgogne

Bâtiment

Contexte régional & chiffres clés

Le Bâtiment : un enjeu écologique primordial

En application des engagements pris dans le cadre du protocole de Kyoto, la France doit diviser au moins par quatre ses consommations d’énergie primaire d’ici 2050 (facteur 4), afin de limiter le réchauffement climatique et de réduire l’usage des énergies fossiles.

Le bâtiment est le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre (GES) en Europe et représente plus de 43 % des émissions en France. Depuis la Directive européenne pour la performance énergétique du bâtiment (2002), la France a adopté sa Loi d’orientation sur l’énergie (LOE) en 2005 et s’est doté d’une réglementation thermique ambitieuse.
En Bourgogne, le secteur du bâtiment (résidentiel et tertiaire) représente 44,5% de consommation d’énergie finale (dont 74 % liés au chauffage), soit 20,5 % de GES (chiffres 2008, La qualité environnementale des bâtiments en Bourgogne, mars 2008, Alterre).

Par conséquence, il existe un potentiel important en économie d’énergie et en réduction d’émission de GES.

Des bâtiments à basse énergie comme solution d’avenir

La consommation annuelle d’énergie Primaire (EP)* du patrimoine bâti régional de la Bourgogne est en moyenne de 350 kWh/m².

La nouvelle réglementation thermique encadrant la performance des constructions neuves (RT 2010) limite désormais la consommation annuelle des bâtiments tertiaires et résidentiels à un maximum de 50 kWhEP/m² * en moyenne. Une prochaine échéance en 2020 renforcera l’objectif de performance, en visant l’énergie positive.

La réglementation thermique encadrant la performance des bâtiments existants (RT globale et RT par élément), établie en 2008, limite également la consommation des bâtiments tertiaires et résidentiels, lorsque ceux-ci font l’objet de travaux. Les opérations de rénovation importantes (soumises à la RT Globale) sont limitées à un maximum de 80 kWhEP/m².an.

* Energie primaire : L’énergie finale est la quantité d’énergie facturée chez l’utilisateur « au compteur ». L’énergie primaire englobe l’énergie finale et la quantité d’énergie utilisée pour extraire, transformer et acheminer la ressource.